Drone sous marin : une révolution technologique

La technologie ne cesse de nous démontrer l’étendue de son pouvoir. Après les entités robotiques indépendantes, les systèmes nano insérés un peu partout et les drones aériens qui vous transforment en un être volant le temps d’une virée dans le ciel, veuillez applaudir le tout nouveau-né : le drone sous-marin. Vous voulez en savoir plus sur cette petite merveille technologique ? Vous pensez même à vous en acheter un ? Cet article assouvira votre besoin de connaissance.

1- Qu’est-ce qu’un drone sous-marin ?

Le drone sous-marin est une machine d’exploration sous-marine. L’objet est énergétique et autonome. Il doit être chargé au préalable, mais l’énergie électrique qu’il stocke peut tenir jusqu’à 3 heures.

Une caméra haute définition est placée à l’avant du drone. Contrairement au drone aérien, la caméra ne peut pas être placée sous l’objet, puisque ce dernier frôle les fonds sableux de la mer. La caméra risquerait alors d’être obturée par le sable ou les algues et l’objectif pourrait devenir non fonctionnel.

Puisque les profondeurs aquatiques sont sombres, le drone est équipé de lampes LED dont la luminescence est assez forte pour éclairer le périmètre dans lequel se déplace la machine. L’intensité de la lumière dépend du type de drone acheté. Il existe des drones sous-marins avec une lumière chaude ou orangée, d’autres avec une lumière froide ou bleuâtre. Le choix de la lumière dépend du domaine d’utilisation du drone.

Le drone peut se déplacer à une vitesse relativement rapide, atteignant les 7 km/heure. Les déplacements peuvent être effectués selon deux axes : l’axe vertical pour remonter ou s’approfondir et l’axe horizontal pour aller en avant ou en arrière.

Quant au pilotage, vous pourrez diriger le drone à distance, à partir de votre ordinateur ou votre tablette grâce aux rotors connectés.

2- En quoi un drone sous-marin est-il innovant ?

Pouvoir explorer les profondeurs aquatiques nécessitait l’acquisition d’un sous-marin téléguidé ou au bord duquel des personnes devaient se trouver. Le sous-marin en question est lourd, coûteux et se déplace difficilement à cause de la pression de l’eau.

En revanche, un drone sous-marin est petit, compact et autonome. Vous pourrez plonger à des mètres de profondeur, même si vous ne supportez pas la pression ou que vous êtes thalassophobe.

Il est indéniable que la plongée sous-marine est assez dangereuse. Le drone sous-marin pourra minimiser les risques qui y sont liés, facilitant ainsi la pratique pour les amoureux de la plongée et la tâche pour les biologistes marins.

Certains drones sont même équipés d’un sonar pour détecter les ondes sonores des animaux marins.

3- Où se procurer un drone sous-marin ?

Si vous voulez acheter un drone sous-marin, vous pouvez vous procurer cet article complet dans des boutiques d’électroniques ou dans des boutiques spécialisées dans le matériel sous-marin.

Le prix du drone tourne autour des 1 000 euros. Cependant, plus votre drone sera équipé de gadgets, plus il coûtera cher. Vous pouvez y ajouter un sonar, un frein ou même une deuxième caméra.

La garantie de l’objet dépend de la boutique de laquelle vous vous êtes procuré le drone. Certains accidents sont couverts par l’assurance liée à l’achat, d’autres pas.